Créer un site internet

Le Ring

Qu’est-ce que le ring ?

Le ring est un sport canin apparu en 1896 en Belgique, à l’initiative de maîtres souhaitant faire du dressage d’excellence, celui habituellement reçu par les chiens de défense, une pratique de loisirs.

Il se pratique sur un terrain fermé nommé « ring » - d’où son nom. Il est assez particulier, puisqu'il réunit à lui seul trois types d’épreuves : saut, obéissance et mordant.

Photoeffets com

 

L’animal doit réaliser pour chacun plusieurs exercices, seul ou accompagné de son maître.

La pratique d’un sport canin est souvent motivée par le désir de mieux connaître son compagnon à quatre pattes et de partager des moments de complicité avec lui. C’est aussi l’occasion bien sûr de le stimuler physiquement et intellectuellement, à la fois en lui permettant de se dépenser et en travaillant son éducation. Le ring n'échappe pas à la règle, et présente indéniablement de nombreux intérêts pour les deux protagonistes.

Les différentes épreuves du ring

Les exercices de saut mettent au défi la puissance physique et la détente du chien à travers trois séquences distinctes.

Il doit ainsi effectuer un saut en longueur d’au minimum 3 mètres, un saut en hauteur d’au minimum 90 centimètres et franchir une palissade d’au moins 1,70 mètre.
 

 

 

Les valeurs exactes sont fonction du niveau dans lequel il concourt.

Au plus haut niveau, il doit sauter sur 4,50 mètres de long, 1,20 mètre de haut et  franchir une palissade de 2,30 mètres.

Les épreuves d’obéissance

 

Les exercices d’obéissance mettent à l’épreuve la capacité du chien à respecter les ordres de son maître.

Marcher au pied sans laisse, rapporter un objet, changer de position ou encore résister à la tentation d’appâts font partie des défis qu’il doit réaliser à la perfection.

Suite en laisse omre

Les épreuves de mordant

Le mordant représente incontestablement la partie la plus impressionnante du ring. En effet, à travers différentes séquences, une tentative d’agression du maître est simulée avec l’assistance d’une personne tierce, nommée « homme assistant ». Il est alors attendu du chien qu’il réagisse à cette tentative d’agression à un moment bien précis en s’élançant vers l’agresseur  jusqu’à ce que son maître lui donne l’ordre de lâcher.

 

S f

 

 

Selon les séquences, il peut attaquer, fuir ou se cacher sur le terrain. Certains exercices prévoient également qu’il utilise un revolver muni de balles à blanc ou un bâton qu’il tape contre sa jambe, afin de défier le courage de l’animal.

Les prérequis

 

Le chien doit percevoir le ring comme un jeu, et non comme un moment désagréable ou une contrainte. Il faut donc qu’il soit de nature joueuse, afin de prendre potentiellement autant de plaisir que son maître tout au long des différentes épreuves.

 

 

Tj 2

 

Si on souhaite faire pratiquer le ring à son chien, il est possible de commencer à y travailler dès ses 3 mois.Il n’est pas encore question de l’entraîner à telle ou telle épreuve : il s’agit plutôt de lui faire acquérir les bonnes habitudes et les bons réflexes qui lui seront utiles pour sa future pratique de la discipline.

 

 

La pratique du ring n’est pas autorisée à un chien agressif. Il doit être socialisé et calme afin de pouvoir évoluer en toute sécurité dans un environnement nouveau pour lui, entouré de congénères et d’humains qu’il ne connait pas.
 

L'équipe Ring

Equipe

Initiation au costume femme assistant

×